Un historique en quelques mots

En avril 1986, la commune de Pont-Sainte-Marie répond aux besoins des familles en créant une halte-garderie  de 12 places. Par la suite, la halte déménage pour se rapprocher des écoles.

 

Le développement des zones à urbaniser de Pont-Sainte-Marie et l’évolution rapide de la fréquentation des enfants à la halte-garderie ont mené Monsieur Landréat et le conseil municipal à concrétiser le projet de la construction d’une structure multi-accueil.

 

A partir de 2005, le personnel de la halte-garderie s’est impliqué dans ce projet et a établi un projet architectural qui avait pour but de définir nos besoins d’aménagement  selon le projet éducatif.

 

En septembre 2007, l'espace petite enfance "Les Coccinelles" ouvre ses portes.

Une crèche qui répond à la démarche Haute Qualité Environnementale

« Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs »

 

La commune de Pont-Sainte-Marie a pris conscience des impératifs à changer nos comportements, nos modes de consommation et de construction. Elle s’est donc engagée à bâtir une nouvelle structure dans les grands processus du développement durable.

La démarche HQE est une dynamique : elle entraîne tous les acteurs du cadre de vie bâti à la recherche à la fois d’une meilleure qualité de vie et de la préservation de la planète. Elle répond aux deux grands défis de ce début du XXIème siècle : une aspiration croissante de chacun à plus de confort et de sécurité d’une part, et la maîtrise de nos prélèvements de ressources naturelles et d’énergie d’autre part.

L’utilisation de matériaux naturels

La brique monomur en terre cuite utilisée pour la construction des murs de la structure permet une bonne qualité de l’air intérieur tout en promettant une très faible consommation en chauffage. Cette brique nouvelle génération respecte l’environnement notamment grâce à son procédé de fabrication.

Système de chauffage, de ventilation et de production d’eau chaude éco

Le solaire thermique récupère la chaleur du soleil grâce à un fluide qui circule dans les panneaux

 La pompe à chaleur en géothermie récupère l’énergie emmagasinée dans le sol sous dorme de chaleur.

Une toiture végétalisée

Une partie du toit de la structure, non visible de l’extérieur, est végétalisée. Ce toit contribue à assainir l’environnement. Elle permet aussi une meilleure isolation thermique et phonique ainsi qu’une rétention et une restitution progressive des eaux de pluie.

Fenêtres, peinture et produits d’entretien

Les fenêtres en triples vitrages permettent une grande économie d’énergie.

Les produits d’entretien sont écologiques et notamment biodégradables.

Les peintures utilisées sont bio, pour deux raisons : leur fabrication est moins dommageable pour l’environnement et elles sont inoffensives pour la santé.